machine quotidienne

Icon

Alexander Reford nommé à l’Ordre du Canada

Communiqué de presse :

« Grand-Métis, le 29 décembre 2021 – Son Excellence la très honorable Mary Simon nomine Alexander Reford, directeur des Jardins de Métis, à l’Ordre du Canada.

L’Ordre du Canada est l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays. Ses Compagnons, Officiers et Membres reflètent la devise de l’Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (Ils désirent une patrie meilleure). Les nominations sont faites par le gouverneur général selon les recommandations du Conseil consultatif de l’Ordre du Canada.

Lewis Reford, président du Conseil d’administration de Les Amis des Jardins de Métis, a félicité son frère pour cette reconnaissance :

Même s’il est formé comme historien et qu’il est toujours actif dans ce métier, les réalisations d’Alexander se situent surtout dans le moment présent, grâce à son leadership dans la préservation et le développement en continu des Jardins de Métis, à la fois de leurs paysages et de leur architecture. Dans la ruralité bucolique de l’Est du Québec, on a vu naître un leader mondial du mouvement de transformation du paysage par le design contemporain, tout en restant un fidèle champion auprès du terroir, des artisans et artistes de la région. Là où d’autres ont vu des embûches, Alexander a vu le potentiel pour affirmer une vision cohérente et articulée, ainsi qu’une voix pour le Canada. Alexander a consacré sa vie à ce projet et dédié des jours et des nuits de solitude à la planification, la vision et la réalisation, tout en mobilisant une équipe de collègues, employés, membres, bénévoles et mécènes pour se joindre à lui, et ainsi voir naître un jardin ayant une réputation qui déborde largement les régions de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent. Ces régions font cependant partie intégrante de son succès et partagent cet honneur avec lui.

Lise Gagné, présidente du Festival international de jardins de Métis, se joint aux félicitations de Lewis Reford :

Le Festival international de jardins aménagé sur le site des Jardins de Métis, a vu le jour à l’aube des années 2000 sous l’impulsion d’Alexander. Cette reconnaissance vient confirmer la vision avant-gardiste d’Alexander de créer des espaces entièrement dédiés à la création contemporaine dans le domaine de l’art de jardins. Le Festival s’est rapidement positionné et imposé comme le plus important Festival de jardins en Amérique du Nord. Sous sa direction depuis 22 ans, le Festival reçoit plus de 200 candidatures annuellement et a accueilli plus de 180 projets de jardins inédits in situ et dans des lieux extra-muros canadien et international.

Biographie

Alexander Reford est le directeur des Jardins de Métis / Reford Gardens depuis 1995.

Né à Ottawa en 1962, il a grandi sur une ferme à Aylmer, Québec, et fait son école secondaire et CÉGEP à Hull. Historien de formation et diplômé des universités d’Oxford et de Toronto, il a été doyen du St. Michael’s College à l’université de Toronto de 1986 à 1995.

Arrière-petit-fils de Elsie Reford, créatrice des Jardins de Métis, il a participé à la fondation des Amis des Jardins de Métis, l’organisme de bienfaisance qui a transformé les Jardins de Métis en destination culturelle et musée à ciel ouvert depuis 1995. La saison 2021 a été marquée par un programme d’événements mettant en valeur les architectes, architectes paysagistes, artistes, musiciens et comédiennes pour attirer plus de 70 000 visiteurs pour célébrer la magie est dehors. Il est cofondateur du Festival international de jardins, reconnu parmi les plus importants événements de design contemporain, qui aura sa 23e édition en 2022.

Il est l’auteur de plusieurs livres : Des jardins oubliés 1860-1960, Jardins de Métis, Au Rythme du Train 1859-1970, Jardins de Métis Le Paradis d’Elsie Reford, Les belles de Métis. L’héritage floral d’Elsie Reford et Le phare de Métis (Price-Patterson, 2008). Il est également auteur de plusieurs biographies pour le Dictionnaire biographique du Canada et d’articles sur l’histoire régionale.

Son leadership et contributions ont été reconnu par divers prix et reconnaissances, notamment: Top Forty Under Forty (2000), le Prix Frederick-Todd de l’Association des architectes paysagistes du Québec (2008), le Prix Henry-Teuscher (2009), avec Elsie Reford, du Jardin botanique de Montréal, ainsi que le prix Ambassadeur de la qualité en architecture de l’Ordre des architectes du Québec (2020). Il a été reconnu par l’université Bishops en 2018 avec un doctorat honorifique.

Dédié aux organismes en tourisme, jardins, patrimoine, culture et conservation, il préside les conseils d’administration du Conseil canadien des jardins, Heritage Lower St. Lawrence, Association des jardins du Québec et le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC). Il est également membre du conseil d’administration de Horizon Nature Bas-Saint-Laurent, l’Héritage Canadien du Québec et la fondation du Centre de recherche de biologie marine (CRBM). »

Pour consulter le communiqué de presse original…

Pour consulter l’annonce des 135 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada…


Pour visiter le site internet des Jardins de Métis…

Cet article Alexander Reford nommé à l’Ordre du Canada est apparu en premier sur Kollectif.

Appel à contributions: Figurer un territoire ????

Annonce du CCA :

« Date limite de soumission des résumés : 7 février 2022

Comment en vient-on à déterminer un territoire, physiquement ou visuellement, et qui construit cette définition?

Pour notre prochain dossier Web, Figurer un territoire, nous lançons le premier appel ouvert à contributions pour le site internet du CCA : un appel à imaginer, construire, défaire, rebâtir, écrire et réécrire les compréhensions du territoire. Si le terme « territoire » est fréquemment employé pour décrire une superficie, un pouvoir ou un savoir précis, circonscrits, une telle définition formelle s’avère complexe – voire occultée ou infirmée – étant donné le flot de mots, d’images et de récits qui circulent par-delà les frontières et les périodes.

La perception d’un territoire est façonnée au moins autant par la narration – imaginée, utilisée et reçue – que par les frontières et les autorités. Dans son essai vidéo de 2003 Los Angeles Plays Itself, Thom Andersen explore cette dissonance entre image et lieu, se demandant jusqu’à quel point cette ville servant de décor à d’innombrables films hollywoodiens correspond réellement avec sa version cinématographique. Comparant la « véritable » Los Angeles à son homologue « scénarisé », le narrateur d’Andersen est songeur : « La question se pose de savoir si les films ont, ne serait-ce qu’une fois, vraiment dépeint Los Angeles ». Où exactement factuel et fictif se recoupent-ils? Et où s’éloignent-ils?

Si les cartes et les atlas nous indiquent tel ou tel emplacement sur le globe et que les guides s’efforcent de nous conseiller sur ce qui est digne d’intérêt, ce sont les films, les romans, les journaux, les campagnes publicitaires, les mythes, les rumeurs et autres histoires qui alimentent tant notre perception collective que notre expérience individuelle, d’où que nous soyons, de ce qui constitue la vie entre les frontières, à travers et au-delà. Mettant en lumière la fragilité de ces démarcations, Radio Alhara, basée en Palestine – initiative d’abord conçue comme un espace de partage et de communication dans le contexte de pandémie mondiale – explore des territoires qui existent au-delà des seules limites géographiques. Plateforme ouverte accueillant musiques et discussions du monde entier, la station elle-même développe un nouveau territoire dont les délimitations ne coïncident avec aucune frontière identifiable.

Matérialisées ou observées, les conceptions du territoire renforcent et concrétisent, ou alors infirment et complexifient, les compréhensions que l’on a d’un lieu. La manière de figurer le territoire – oralement, auditivement, visuellement – amplifie certains récits et en supprime d’autres. Au CCA, nous poursuivons l’étude des territoires en tant que formations géopolitiques dont les frontières ont été tracées par des processus historiques et des structures de pouvoir distincts, comme en témoignent, par exemple, nos projets récents et à venir Outils d’aujourd’hui : sur le terrain planétaireEspaces médians : repères de dépossession et ?????? / Ruovttu Guvlui / Vers chez soi. Avec Figurer un territoire, notre objectif est d’explorer les manifestations culturelles méconnues du territoire et les nombreux contre-récits qu’elles génèrent. Première publication Web du CCA élaborée à partir d’un appel ouvert, Figurer un territoire s’intéressera aux histoires contestées, à la création contemporaine de lieux et aux avenirs possibles pour redéfinir ce qu’est ou peut être un territoire.

Lignes directrices pour les propositions

Figurer un territoire, sous la direction des Rédacteurs du CCA Claire Lubell, Alexandra Pereira-Edwards et Andrew Scheinman, invite les contributeurs de toutes disciplines et de tous contextes culturels à explorer comment les territoires sont façonnés, appropriés et transformés. L’équipe éditoriale encourage les propositions qui retracent la manière dont les territoires existent dans nos imaginaires ou dans une expression fictionnelle – par l’image, l’écrit, le son, l’illustration ou autres –, ou encore qui examinent, réciproquement, en quoi les imaginaires en viennent à définir un lieu. Nous acceptons les propositions qui sont elles-mêmes des conceptions d’un territoire, réel ou non; qui analysent la construction de territoires par les entités juridiques ou culturelles; ou qui mettent en lumière des histoires inédites de l’environnement bâti.

Un résumé du projet (max. 300 mots, en français ou en anglais, ainsi qu’une image représentative) doit être envoyé à publications@cca.qc.ca au plus tard le 7 février 2022, décrivant le sujet et le format proposés. Les personnes ayant soumis une proposition recevront une réponse d’ici le 18 février 2022 et les contributions retenues seront développées en collaboration avec l’équipe éditoriale du CCA, avec une date limite de soumission finale le 25 mars. Un honoraire de 500 $ CAN sera offert pour chaque pièce publiée. Les soumissions finales peuvent prendre la forme d’un essai textuel (approx. 2000 mots, au moins une image) ou visuel (employant la photographie ou une autre forme d’illustration visuelle), d’un film ou autre production en images animées, d’une création audio, d’une exploration cartographique, d’une fiction abstraite, d’une entrevue ou d’une conversation. »


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Cet article Appel à contributions: Figurer un territoire ???? est apparu en premier sur Kollectif.

Invitation au « Sommet québécois de l’aménagement du territoire: le courage d’agir » ????

Communiqué de presse :

« Montréal, 13 janvier 2022 – Les membres de l’alliance ARIANE et du G15+ dévoilent la programmation du Sommet québécois de l’aménagement du territoire: le courage d’agir, qui se tiendra virtuellement le 27 janvier prochain. Le Sommet réunira des leaders et professionnel.le.s politique, économique, social, culturel, environnemental et agricole de plusieurs régions du Québec pour rappeler l’importance d’adopter une Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire qui réponde aux besoins de l’ensemble des Québécois.e.s.

Charles Milliard, coprésident de l’événement et président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec donnera le coup d’envoi à cet événement, suivi de Stéphane Boyer, maire de Laval. Les participant.e.s pourront également compter sur des prises de parole de Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie, Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, et d’Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation. L’urbaniste émérite et directrice de l’aménagement de la MRC Les Moulins Chantal Laliberté agira à titre de maître de cérémonie.

« La diversité des invité.e.s du Sommet démontre la grande mobilisation de la société civile sur l’importance de se doter d’une politique nationale qui répond aux besoins de toutes les régions du Québec. Nous sommes également honorés de compter sur la présence de plusieurs élu.e.s municipaux et ministres québécois. Cette forte participation démontre que tous les ingrédients sont réunis pour que la nouvelle Politique soit à la hauteur de nos attentes », souligne Charles Milliard, coprésident du Sommet et président-directeur général de la Fédération des chambres du commerce du Québec.

Une programmation ancrée dans la réalité des Québécois.e.s

Les panélistes discuteront de solutions concrètes pour une politique qui répond aux réalités économiques, démographiques et climatiques du 21e siècle de toutes les régions du Québec. Le Sommet traitera des questions du développement durable des cœurs de nos collectivités, de la protection et de la mise en valeur de nos territoires et nos patrimoines et des besoins en immobilier, tout en portant un regard éclairé sur le contexte actuel.

« Les panélistes démontreront qu’ils partagent de nombreux objectifs communs et que les solutions sont à notre portée pour mieux aménager le territoire québécois. Nous avons maintenant besoin de vision et de courage politique pour les exécuter. La nouvelle politique est nécessaire pour, par exemple, limiter les conséquences de futurs épisodes  d’inondations comme ceux qui ont eu lieu en Mauricie, en Beauce et en Outaouais, protéger et mettre en valeur les terres agricoles, ou encore parvenir à l’abordabilité du logement dans l’ensemble des régions du Québec », renchérit Jeanne Robin, coprésidente du Sommet et porte-parole de l’alliance ARIANE.

Sommaires des panels

Panel: Consolider nos centralités économiques : savoirs, innovation, qualité de vie, animé par Diane Bérard, journaliste de solutions

  • Évelyne Beaudin, mairesse de Sherbrooke et économiste
  • Karl Blackburn, président et chef de la direction, Conseil du patronat du Québec
  • Gena Déziel, directrice générale de Trois-Rivières Centre et présidente du Regroupement des sociétés de développement commercial du Québec

Panel:  L’urgence de protéger et mettre en valeur nos territoires et patrimoines: naturels, paysagers, bâtis et agricoles, animé par Taïka Baillargeon, directrice adjointe des politiques, Héritage Montréal

  • Martin Caron, président général, Union des producteurs agricoles
  • Alexandra Labbé, mairesse de Chambly
  • Philippe Lupien, architecte et architecte de paysage et professeur à l’École de design, UQAM
  • Pierre Corriveau, président de l’Ordre des architectes du Québec

Panel: Repenser l’immobilier : qualité, habitation, écoquartiers, animé par Marc-André Carignan, chroniqueur spécialisé en développement urbain

  • Catherine Fournier, mairesse de Longueuil
  • Laurent Levesque, directeur général et cofondateur de l’UTILE et président du Chantier de l’économie sociale
  • Jean-Marc Fournier, président-directeur général de l’Institut du développement urbain

Panel: Quelles conditions de succès pour la Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire? 

  • François Bourque, journaliste et chroniqueur, Le Soleil
  • Josée Boileau, chroniqueuse et auteure

Informations pratiques:

  • Quand: 27 janvier 2022, 12h30 à 17h30
  • : Diffusé en ligne (un lien sera partagé avec les personnes inscrites à l’événement)
  • Organisateurs: Alliance ARIANE et G15+
  • Confirmations de présences médias: Écrire à info@sommetterritoire.quebec« 

Pour consulter la programmation détaillée et pour s’inscrire…


Pour visiter le site internet de l’Alliance ARIANE…

Pour visiter le site internet du G15+…

Cet article Invitation au « Sommet québécois de l’aménagement du territoire: le courage d’agir » ???? est apparu en premier sur Kollectif.

Nouvelle année : nouvelle image ! Le Conseil devient Bâtiment durable Québec

Annonce de la part du CBDCa-Québec :

« C’est avec fierté que nous annonçons, en ce début d’année, que le Conseil du bâtiment durable du Canada – Québec devient Bâtiment durable Québec?!

Ce changement de nom émane d’un vote fortement majoritaire de 93 % des membres du Conseil du bâtiment durable du Canada-Québec qui étaient présents lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) de l’association qui s’est déroulée le 8 décembre dernier.

Ce vote concrétise la volonté des membres présents à l’assemble générale de constituer un organisme autonome à partir d’une communauté de pratique dynamique issue du milieu québécois du bâti durable au cours des quelques quinze dernières années. L’organisme continuera sa mission qui est de rassembler les acteurs engagés dans la conception, la construction et l’exploitation de bâtiments écologiques au Québec, ainsi que d’orienter la transformation de l’environnement bâti avec la participation active de l’industrie et des gouvernements. Bâtiment durable Québec continuera d’offrir des formations, de tenir des événements et de vous offrir plusieurs autres services qui seront en adéquation avec les spécificités de l’industrie de la construction durable au Québec et au diapason des meilleures pratiques internationales. La volonté croissante, voire le devoir, d’atteindre la neutralité carbone (carbone-zéro) à court et moyen terme rendent plus nécessaires que jamais l’existence d’une association regroupant des professionnels du bâtiment durable au Québec. Les professionnels de notre association travaillent quotidiennement, et ce depuis plusieurs années, à choisir des matériaux sains et écologiques à réaliser des aménagements urbains inclusifs, à réduire la consommation énergétique, à réfléchir à une architecture durable, à conserver l’eau potable, à réduire les îlots de chaleur ou autres éléments essentiels nécessaires à l’atteinte d’objectifs certes lointains, mais atteignables, ensemble.

Bâtiment durable Québec est fier de compter sur un conseil d’administration proactif, des fidèles partenaires, des comités allumés, une équipe permanente dévouée, des partenaires médias solides et des bénévoles motivés, tous désireux de poursuivre la mission de l’organisation. »


Pour visiter le site internet de Bâtiment durable Québec…

Cet article Nouvelle année : nouvelle image ! Le Conseil devient Bâtiment durable Québec est apparu en premier sur Kollectif.

Magazine Esquisses | Commande publique – Grandeurs et misères

* Kollectif est fier partenaire du magazine Esquisses

Annonce de l’OAQ :

« Les budgets des projets publics sont-ils à la hauteur des ambitions des donneurs d’ouvrage ? C’est la question que pose le dossier en couverture du plus récent numéro d’EsquissesCommande publique : grandeurs et misères. On y recense plusieurs facteurs qui rendent l’équation qualité/prix difficile à résoudre pour les architectes : méthodes d’estimation déficientes, hausse du coût des matériaux et hausse des exigences de toutes sortes, entre autres…

Aussi à lire dans ce numéro :

  • Comment se vit le travail hybride dans les bureaux d’architectes?
  • Retour sur le Rendez-vous des écomatériaux de Val-des-Sources
  • Portrait de Jean-Nicolas Pitre, architecte et enseignant
  • Savoir mener une réunion de démarrage des travaux
  • Comprendre le processus de plainte au conseil de discipline de l’Ordre
  • Survol du droit d’auteur des architectes »

Pour consulter cette édition du magazine…


Pour visiter le site internet de l’Ordre des architectes du Québec…

Cet article Magazine Esquisses | Commande publique – Grandeurs et misères est apparu en premier sur Kollectif.

Call for entries | 2022 AZ Awards ????

* Kollectif is a proud media partner for the 2022 AZ Awards

Announcement from Azure Magazine :

« Jan 4, 2022

Submit your best work to the 12th annual competition, which recognizes excellence in design and architecture.

The 2022 AZ Awards is now accepting entries into its eight major categories, from architecture, landscapes and urban design to interiors, product design and the A+ Award for best student work. It welcomes submissions until February 25 and – as ever – promises to attract entries from some of the most forward-thinking firms from all corners of the globe. Enter here!

AZURE’s annual awards program continues to grow: In 2021, we added the new category of Urban Design, encouraging developers to submit their projects. Overall, we received over 1,200 entries from 57 countries, from which we awarded 22 standout winners and 50 Awards of Merit. The range of work was as astounding as always, with honourees including Diana Kellogg Architects’ Rajkumari Ratnavati Girls School in Jaisalmer, India, LeuWebb Projects’ Thermally Speaking light installation in Toronto, Studio-MLA’s Upper Los Angeles River and Tributaries Plan and Castor Design’s Matheson Cookware. To celebrate all finalists and announce the winners, we introduced the virtual winners’ reveal platform.

Our jury of internationally renowned practitioners in the areas of product design, architecture, landscape architecture and interiors will convene virtually to evaluate all entries. Past jurors have included Thom Mayne, Nader Tehrani, Nina-Marie Lister, Philippe Malouin, Marion Weiss, Omar Gandhi, Craig Dykers, Sou Fujimoto and Patricia Urquiola. Stay tuned to find out who the members of the 2022 AZ Awards Jury will be!

Winners receive the AZ Awards trophy, recreated annually by a prominent designer – in past years such luminaries as Luca Nichetto, Michael Anastassiades, Matt Carr, Philippe Malouin, Karim Rashid and Ini Archibong have designed trophies for the AZ Awards. Look for announcements later this year about the 2022 AZ Awards trophy designer.

Azure and its partners encourage design and architecture professionals, developers, urban planners, students and manufacturers to submit their work to the AZ Awards for an opportunity to step into the global spotlight, elevate their profile, and raise public awareness for their firm and their clients.

Submissions close Tuesday, February 25, 2022 (early-bird submissions end January 31, 2022). »

For more information about the 2022 AZ Awards…


To visit the AZURE Magazine website…

Cet article Call for entries | 2022 AZ Awards ???? est apparu en premier sur Kollectif.

La firme devient Agence Spatiale

Communiqué de presse :

« Québec 10 janvier 2021

L’entreprise Étienne Bernier Architecture, qui a eu 10 ans en novembre 2021, change de nom et devient Agence Spatiale. Pour soutenir cette transition, l’entreprise se dote d’une nouvelle image de marque conçue par Maxime Rheault et Chany Lagueux de Critérium. Une refonte complète qui témoigne de l’essence de l’équipe et de leurs projets, à la frontière entre l’architecture, l’art et le design.

L’objectif, proposer une évolution vers une agence qui regroupe les disciplines spatiales que sont l’architecture, l’art, le design intérieur, le design urbain, l’image de marque, le mobilier et plus encore.

«Lorsque nous nous sommes séparés de nos anciens partenaires d’affaires (Hatem+d, design et communication) nous avons pris la décision de conserver notre expertise multidisciplinaire et de la faire évoluer. Notre nom légal «Étienne Bernier Architecture» ne représentait plus l’envergure de nos services, ni notre mission. Nous avons choisi de nous définir comme une «agence» pour nous positionner dans un choix plus large d’interventions », explique Étienne Bernier, président fondateur du bureau et Lauréat du prix Relève en architecture par l’Ordre des Architectes (2021).

Les habitudes et le design évoluent, mais les souvenirs mémorables restent. C’est le postulat qui inspire l’équipe. Agence Spatiale propose une approche inclusive pensée pour offrir un vaste champ d’expertise et miser sur l’expérience humaine. Leur mission: former l’espace et déformer le temps en rassemblant une équipe qui ose rêver l’impossible.

« Notre pratique explore et optimise les notions de rencontre et d’expérience en misant sur les bons moments que les gens vont partager. Nous osons un processus axé sur le plaisir » ajoute Marianne Charbonneau.

C’est dans cette approche résolument humaine que le choix du nom est pensé, pour que tous se l’approprient et l’incarnent. Cette année marque justement l’ajout de deux nouveaux associés aux côtés d’Étienne Bernier : Marianne Charbonneau et Yannick Badeau. Marianne, architecte, conceptrice et directrice artistique de plusieurs mandats alliant architecture et image de marque, a travaillé sur de nombreux projets récemment salués : Le Studio Telus du Grand Théâtre de Québec, le restaurant B? au Diamant, le design et l’agrandissement du lobby de l’Hôtel Château Laurier, etc. Yannick, jeune architecte de la relève, a fait ses gammes auprès d’Étienne dès l’université. Depuis, il évolue et fait grandir le bureau en s’y impliquant avec passion et pragmatisme. L’entreprise déploie la volonté d’ouvrir l’actionnariat pour engager et motiver son équipe très soudée.

Cette équipe multiple se compose de 25 talents: architectes, designers intérieurs, technologues, artistes 3D, stratèges de marque, designers graphiques, designers industriels; et s’entoure d’un réseau d’artistes variés qui collaborent selon les besoins des projets.

Approche conceptuelle
L’identité graphique explore la simplicité et présente une typographie dont les mots Agence et Spatiale encadrent un espace libre. Les lignes du symbole se rejoignent et se déplacent pour définir un univers graphique pensé comme un canevas vierge qui laisse place à la mission et aux projets. Associée au nom, l’image prend tout son sens et informe clairement les activités de l’entreprise. »

Pour consulter le communiqué de presse original…


Pour visiter le nouveau site internet d’Agence Spatiale…

.

PO-Criterium-AgenceSpatiale-Horizontal-Long from Etienne Bernier on Vimeo.

Cet article La firme devient Agence Spatiale est apparu en premier sur Kollectif.

Nomination de Kevin Rozon à titre d’associé

Communiqué de presse de CARTA :

« Montréal, Canada, 12-01-2022

La firme verdunoise CARTA. architecte + designer est heureuse d’annoncer que Kevin Rozon, architecte dans la firme depuis plus de quatre ans, rejoint Maxime Riopel et Samuel St-Onge comme nouvel associé.

« Dès le premier jour, Kevin a su se rendre indispensable au sein de l’équipe, devenant la clé de voûte de CARTA. avec ses habiletés techniques, son dévouement à toute épreuve et, sa vision ambitieuse pour nos prochaines années » confie Maxime Riopel, architecte fondateur.

« En 2021, nous avons fêté nos cinq ans d’existence et cet anniversaire se devait d’être mémorable avec la nomination de celui qui continue de nourrir généreusement nos pratiques et nos valeurs. Avec Samuel, Kevin et, évidemment toute notre belle équipe, nous avons hâte de mettre en branle nos résolutions entrepreneuriales et architecturales pour relever tous les prochains défis que nous réservent la nouvelle année et, toutes celles qui vont suivre. »

Kevin Rozon, OAQ
Kevin Rozon a démarré chez CARTA. en 2017. Naviguant avec aisance dans les différentes échelles de projet qui composent aujourd’hui le portfolio de la firme, il aime autant citer des projets commerciaux que des projets résidentiels lorsqu’on lui demande ce qui a marqué son parcours professionnel ces quatre dernières années.

Sa rigueur ainsi que son sens critique ont été des forces indispensables dans le pilotage à 360 degrés de projets complexes tels que l’aménagement du tout premier Unilab d’Uni Coopération Financière au Nouveau-Brunswick.

Ce projet de trois ans a été l’occasion pour Kevin et son équipe de déployer toutes les possibilités qu’offrent la pratique de l’architecture : en contribuant à matérialiser la nouvelle vision de la Caisse et de son expérience-client au travers de la revitalisation de ses succursales, en développant une identité propre à chaque lieu grâce à une approche flexible et locale, en (re)créant un sentiment d’appartenance à la communauté (valeur cardinale pour UNI), et finalement, en revalorisant le patrimoine comme espace existant où faire grandir la Caisse.

À propos de CARTA. architecte + designer
CARTA. architecte + designer est une firme d’architecture assumant la formule « petit bureau, grands projets ». Créée en 2016, CARTA. est née d’un pur élan de liberté créative. Cet élan se ressent et se voit aujourd’hui dans la diversité de ses réalisations, dans l’expertise de son équipe et dans la quête perpétuelle de projets d’envergure et de qualité. »

Pour consulter le communiqué de presse original…


Pour visiter le site internet de CARTA…

Cet article Nomination de Kevin Rozon à titre d’associé est apparu en premier sur Kollectif.

Une nouvelle cohorte de directeurs techniques en 2022

Annonce de la part de JLP :

« Depuis sa fondation, Jodoin Lamarre Pratte architectes est reconnue pour la rigueur dont font preuve ses professionnels et la profondeur de leurs connaissances techniques, lesquelles sont grandement valorisées par la firme.

Nous sommes ainsi très fiers d’annoncer la création de la position de directeur technique par la nomination de personnes hautement qualifiées : cinq techniciens et technologues qui œuvrent avec la firme depuis plus d’une, deux, voire trois décennies. Ce personnel senior veillera entre autres au développement, à l’amélioration et au maintien des standards techniques, en plus de soutenir et de conseiller la relève.

Ces nominations réaffirment le leadership de Jodoin Lamarre Pratte architectes en matière de savoir-faire technique. Nous espérons que les jeunes générations de techniciens et de technologues se sentiront encore plus valorisés et reconnus dans leur profession, et qu’ils y entreverront la possibilité d’un bel avenir.

Nous souhaitons offrir toutes nos félicitations à Germain Paradis, Mireille Dion, Olivier Millien, Alain Rolland et Carolyne Fournier !

Germain Paradis, technicien senior principal
49 années d’expérience, 37 avec la firme

Germain Paradis travaille chez Jodoin Lamarre Pratte architectes depuis 1984. À la fois chef d’atelier et d’équipes d’exécution et conseiller pour les questions liées à la conception technique d’enveloppes de bâtiments et à la coordination des plans et devis, il a œuvré sur de très nombreux projets. Fort de la richesse de son expérience et ressource inestimable —l’une des plus grandes expertises en construction d’enveloppes au Québec—, il est toujours disponible pour conseiller et développer les meilleures solutions techniques.

Il a entre autres participé à la conception technique de l’enveloppe du projet d’agrandissement majeur de l’aéroport international Montréal-Trudeau, du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal et du projet de Métamorphose de l’Insectarium de Montréal.

Mireille Dion, technologue senior principale
21 années d’expérience, 16 avec la firme

La technologue senior principale Mireille Dion a œuvré sur de nombreux projets à l’aéroport international Montréal-Trudeau depuis son arrivée à la firme en 2006 : la phase d’agrandissement majeur et de relocalisation du secteur des départs transfrontaliers (2005-2009), l’agrandissement de la jetée internationale (2012-2016), le centre de correspondance pour les passagers en transit, le Programme de développement majeur côté ville (2018-2020), ou encore la station Aéroport du REM. Elle est devenue une ressource de premier plan dans la réalisation de projets aéroportuaires grâce aux connaissances techniques spécialisées qu’elle a acquises. La coordination interdisciplinaire faisant partie intégrante de son travail, sa méthodologie de travail ordonnée alliée à son calme, sa rigueur et son efficacité en font une personne très estimée dans un contexte souvent effréné alors que le contrôle de la documentation et des informations est primordial.

Olivier Millien, technologue senior principal
26 années d’expérience, 20 avec la firme

Possédant l’une des plus grandes expériences en conception technique de la firme, le technologue senior principal Olivier Millien a travaillé sur des projets majeurs dans le domaine de la santé, tel que la dernière phase du nouveau complexe hospitalier du CHUM, le Centre régional intégré de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis et le Centre de recherche du CHUM. Il maîtrise donc bien les exigences particulières qui s’appliquent à des institutions dispensant des soins. Il a également participé à la réalisation de projets dans les domaines du transport et de la culture —tels que le Centre de correspondance pour les passagers en transit à l’aéroport Montréal-Trudeau, le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal et le Théâtre Gilles-Vigneault.

Olivier Millien détient en outre une solide expérience en surveillance de chantier, qu’il a mise à l’œuvre sur le projet de la dernière phase du CHUM. Cette double spécialisation, en exécution et en surveillance et administration de chantier, est un atout majeur dans la préparation des plans et devis et des documents contractuels.

Alain Rolland, technologue senior principal
41 années d’expérience, 16 avec la firme

Avec plus de 40 années d’expérience en architecture, le technologue senior principal Alain Rolland est un atout majeur dans la conception de projets institutionnels d’envergure, pour lesquels il met à profit son expertise et ses connaissances approfondies des matériaux et des techniques constructives au sein des équipes multidisciplinaires.

Il détient l’une des plus grandes expertises techniques en enveloppe de bâtiments de la firme. À titre de responsable de la conception et de l’exécution des détails d’enveloppe, il prend part à des projets majeurs dans le domaine de la santé, qui s’échelonnent sur plusieurs années. Il a participé à la conception et à l’exécution du futur pavillon des soins critiques du nouveau complexe hospitalier sur le site de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, du projet d’agrandissement et de réaménagement majeur « Investir dans l’excellence » de l’Institut de Cardiologie de Montréal et du Pavillon des soins critiques de l’Hôpital général juif. Parmi ses autres réalisations figurent le Pôle culturel de Chambly et le Campus de Laval de l’Université de Montréal.

Carolyne Fournier, technicienne senior principale
19 années d’expérience, 11 avec la firme

La technicienne senior principale Carolyne Fournier a développé au cours de la dernière décennie une expertise dans la conception technique des intérieurs de projets hospitaliers majeurs. Au sein d’équipes multidisciplinaires, elle a également acquis toutes les compétences requises pour la planification, l’organisation, la réalisation et la coordination efficace des plans via le BIM (REVIT). En tant que coordonnatrice BIM du projet de Centre intégré de cancérologie du nouveau complexe hospitalier de Québec, Carolyne Fournier a participé à la mise en œuvre de la stratégie de modélisation et veillé au bon fonctionnement des maquettes et au contrôle de leur qualité pour une optimisation de la collaboration et du travail intra et interdisciplinaire.

Parmi ses autres réalisations récentes en BIM figurent le Centre mère-enfant et urgence de l’Hôpital Fleurimont à Sherbrooke et le système de cléage du nouveau CHUM au centre-ville de Montréal. Dans le domaine du transport, elle a participé à l’aménagement de la nouvelle aire de dépôt automatisé des bagages à l’aéroport international Montréal-Trudeau. »


Pour visiter le site internet de Jodoin Lamarre Pratte architectes…

Cet article Une nouvelle cohorte de directeurs techniques en 2022 est apparu en premier sur Kollectif.

Webinaire « Penser l’architecture avec le cinéma » avec Clotilde Simond ????

Annonce de la part de l’École d’architecture de l’Université de Montréal :

« INVITATION

Conférence publique
Mardi 8 février à 17h30

Clotilde Simond

Penser l’architecture avec le cinéma
Une mise en perspective historique de leurs relations

Diffusion en direct sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/Architecture.UdeM
Ce n’est pas nécessaire d’avoir un compte Facebook pour visionner la conférence.

Résumé de la présentation :

Le cinéma, fruit de la révolution industrielle, s’est affiché d’emblée de par ses thèmes comme un art urbain. L’architecture, quant à elle, a très vite saisi ce que représentait cet art au regard d’une nouvelle épistémè. Promenade architecturale et, d’une manière générale, introduction du temps étaient les maîtres-mots notamment chez Le Corbusier et van Doesburg. À partir de là, quels échanges peut-on tisser entre Le Corbusier et Eisenstein ou entre van Doesburg et Richter ?

Si le cinématisme des années 1920 se situe davantage au niveau de la forme architecturale impliquant une expérience de l’espace, la donne change avec le situationnisme qui laisse place à l’événement. Debord effectue une critique acerbe à la fois de l’architecture et du cinéma mais c’est en se tournant vers l’événement que resurgira chez Tschumi le cinéma.

En dernier lieu, il conviendra d’ouvrir cette problématique sur notre présent. N’est-ce pas le paradigme du narratif qui domine dont le symptôme est l’élaboration par l’architecte de scénarii ? « De concepteur de formes autonomes, l’architecte se fait organisateur de processus de conception, constructeurs de relations » (Pierre Litzler) Les défis ne sont plus ceux de la révolution industrielle mais ceux de la préservation de la planète dans sa capacité à promouvoir un être-ensemble.

Notice biographique :

Les recherches de Clotilde Simond portent sur les rapports cinéma et architecture, cinéma et autres arts, cinéma et philosophie. Docteur en Cinéma et audiovisuel de l’Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), enseignante en cinéma dans cette université, elle participe également aux travaux de recherches et enseignements dans les écoles d’architecture. Elle est membre de l’IRCAV de l’université de Paris 3. Elle est également membre du medialabAU de l’Université de Montréal et du laboratoire de recherche des « Métiers de l’Histoire de l’Architecture, édifices-villes-territoires » de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble. Elle a publié Cinéma et architecture, La relève de l’art (Aléas, 2009), codirigé l’ouvrage In situ_de visu_in motu : architecture, cinéma et arts technologiques (Infolio, 2014). Son premier ouvrage Esthétique et schizophrénie, à partir de Zabriskie Point de M. Antonioni, Au hasard Balthazar de R. Bresson et Family viewing d’A. Egoyan (L’Harmattan, 2004) met en rapport l’esthétique du cinéma, la philosophie de l’art et la psychanalyse. Elle travaille actuellement sur le déplacement du cinéma vers les nouveaux médias en repartant de la place de cet art comme outil à la fois technique et de pensée.

Note aux membres OAQ : cette activité peut être admissible pour votre dossier de formation continue (inscription). »

Pour consulter l’affiche de la conférence…


Pour visiter le site internet de l’École d’architecture de l’Université de Montréal…

Cet article Webinaire « Penser l’architecture avec le cinéma » avec Clotilde Simond ???? est apparu en premier sur Kollectif.

RSS College Art Association

  • Visiting Assistant Professor of Sculpture and Multi Media | Reed College
    Portland, Oregon, REED COLLEGE seeks a Visiting Assistant Professor of Sculpture and Multi Media for a .5 FTE sabbatical and leave replacement in the Fall 2022-Spring 2023. Salary and benefits are competitive.  M.F.A. is required, and previous teaching preferred. Teaching responsibilities include three courses per year (1 in fall and 2 in spring ) one  intro […]
  • Dean of Faculty | Rocky Mountain College of Art + Design
    Lakewood, Colorado, DEAN OF FACULY | ROCKY MOUNTAIN COLLEGE OF ART + DESIGN Lakewood, Colorado Salary Range: $80,000 - $120,000 Applications close: 2/13/2022   Job Summary:   Rocky Mountain College of Art + Design welcomes applications for the position of Dean of Faculty. This role is a member of the institution's academic administration and participate […]
  • Assistant Professor, Virtual Production & Immersive Media | Louisiana State University
    Louisiana, Responsibilities include teaching, advising, and working with undergraduate and graduate students. Candidate will sustain an active portfolio in virtual production/immersive media and/or related practices; serving the School, College, and University on committees; and in other capacities. Responsibilities will include, helping to develop a state-o […]
  • Collections and Exhibitions Technical Specialist 5 (Gallery Manager) | Pennsylvania State University
    University Park, Pennsylvania, Collections and Exhibitions Technical Specialist 5 (Gallery Manager) Union and Student Activities is seeking a Collections and Exhibitions Technical Specialist 5 (Gallery Manager). This position plans and organizes the daily and long-term activities; provides leadership in the presentation, research, and display of contemporary […]
  • Visiting Assistant Professorships - Art History | Davidson College
    Davidson, North Carolina, The Art Department at Davidson College invites applicants for 2, one-year Visiting Assistant Professorships of Art History, specialties open. We seek dynamic colleagues who can offer undergraduate coursework to help us bridge art historical areas while we prepare for long-term hires. We invite scholars who might teach classes in a b […]
  • Renke B. and Pamela M. Thye Curatorial Fellow in the Busch-Reisinger Museum | Harvard Art Museums
    Cambridge, Massachusetts, Job Title :   Renke B. and Pamela M. Thye Curatorial Fellow in the Busch-Reisinger Museum Department Name :  Division of Modern and Contemporary Art Summary: The Curatorial Fellowship Program at the Harvard Art Museums is designed to broaden the experience of scholars embarking on professional careers in art history who are consider […]
  • Rousseau Curatorial Fellow in European Paintings | Harvard Art Museums
    Cambridge, Massachusetts, Job Title :   Rousseau Curatorial Fellow in European Paintings Department Name :  Division of European and American Art Summary The Curatorial Fellowship Program at the Harvard Art Museums is designed to broaden the experience of scholars embarking on professional careers in art history who are considering the museum profession. The […]
  • John R. and Barbara Robinson Family Curatorial Fellow in Photography | Harvard Art Museums
    Cambridge, Massachusetts, Job Title :   John R. and Barbara Robinson Family Curatorial Fellow in Photography Department Name :  Division of Modern and Contemporary Art Summary The Curatorial Fellowship Program at the Harvard Art Museums is designed to broaden the experience of scholars embarking on professional careers in art history who are considering the […]
  • Stefan Engelhorn Curatorial Fellow in the Busch-Reisinger Museum | Harvard Art Museums
    Cambridge, Massachusetts, Job Title :   Stefan Engelhorn Curatorial Fellow in the Busch-Reisinger Museum Department Name :  Division of Modern and Contemporary Art Summary The Curatorial Fellowship Program at the Harvard Art Museums is designed to broaden the experience of scholars embarking on professional careers in art history who are considering the muse […]
  • Stanley H. Durwood Foundation Curatorial Fellow | Harvard Art Museums
    Cambridge, Massachusetts, Job Title :   Stanley H. Durwood Foundation Curatorial Fellow Department Name :   Division of European and American Art Summary The Curatorial Fellowship Program at the Harvard Art Museums is designed to broaden the experience of scholars embarking on professional careers in art history who are considering the museum profession. The […]

RSS inside higher ed architecture

RSS inside higher ed: outside architecture