machine quotidienne

Icon

Procedural visuals for everybody: Houdini is now free for Unreal and Unity

Visualists and audiovisualists, rejoice. A major rabbit hole of 3D eye candy is now free for both Unreal and Unity.

The post Procedural visuals for everybody: Houdini is now free for Unreal and Unity appeared first on CDM Create Digital Music.

Teenage Engineering are going deeper into consumer design, with startup Nothing

It’s like something out of a William Gibson plotline. Nothing is headquartered in London and will make … something. And apart from tapping alumni of Apple, Twitch, Reddit, YouTube, and a CEO from OnePlus – they’re also bringing in Swedish designers Teenage Engineering.

The post Teenage Engineering are going deeper into consumer design, with startup Nothing appeared first on CDM Create Digital Music.

Monster cheat sheet: what’s new in Ableton Live 11 and how to start using it

You’ve seen some feature lists – and this time Ableton is even doing a 90-day free trial. But how do you actually dig into what’s new in Live 11 and start working? Here’s a deep guide to all the essentials.

The post Monster cheat sheet: what’s new in Ableton Live 11 and how to start using it appeared first on CDM Create Digital Music.

Ableton Live 11, Max 8.1.x, are both live now; ask anything

Live 11 is now available – not a beta, final release. And there’s a slightly different Max version out this week, too. Here’s the quick overview:

The post Ableton Live 11, Max 8.1.x, are both live now; ask anything appeared first on CDM Create Digital Music.

Behind the scenes of a sci-fi 3D music video, as Defasten takes us deep into Notch

Notch is the latest “it” real-time visual effects tool. So as motion maven Defasten produced a dazzling science fiction video for my latest release, I asked him to share how it all works. Enter the nodegraph.

The post Behind the scenes of a sci-fi 3D music video, as Defasten takes us deep into Notch appeared first on CDM Create Digital Music.

Dossier « Vers une pénurie d’architectes au Québec?? » + Étude de l’AAPPQ

Kollectif a eu l’opportunité de présenter 4 différents dossiers de nature « architecturale » sur la plateforme du journal Les Affaires afin d’informer le lectorat des affaires de différents enjeux en architecture :


Si vous suivez Kollectif depuis les derniers mois, vous connaissez les trois premiers dossiers.

Mais le dernier « Vers une pénurie d’architectes au Québec? » a été spécifiquement rédigé afin de faire un bref survol des défis de recrutement et de rétention de personnel dans les firmes d’architecture depuis quelques temps. La pandémie a momentanénement freiné cette tendance, mais elle a repris de plus belle depuis l’automne dernier et le nombre d’emplois publiés sur le site cette semaine (65 nouvelles offres) est un record absolut en 15 ans!

D’ailleurs, comme le mentionne l’architecte Laurent McComber dans notre dossier :

«?Je n’ai jamais vécu ça. L’an dernier, lorsqu’on affichait des postes, on recevait trente, quarante, cinquante CV de qualité. Depuis quelques mois, surtout avec le télétravail et la pandémie, ça arrive au compte-gouttes. Et là, on a la langue à terre.?»

Certaines solutions évoquées depuis la publication du dossier la semaine dernière sont en lien avec :

  • une facilitation de la reconnaissance d’expérience des candidat(e)s issu(e)s de l’immigration ;
  • une révision du décret ;
  • une meilleure formation des architectes quant au leadership et la gestion d’affaires ;
  • une révision des critères d’admission dans les écoles d’architecture ;
  • une augmentation des salaires et une amélioration des conditions de travail ;
  • etc.

La rédaction du dossier s’est également basée sur une récente étude de l’Association des architectes en pratique privée (AAPPQ) intitulée « Enjeux de main-d’oeuvre : Bureaux d’architectes en pratique privée du Québec », dont voici le communiqué de presse officiel :

« 15/02/2021

À l’occasion d’un webinaire qui a réuni près de 100 personnes le 29 janvier, l’Association des Architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ) a dévoilé une étude exclusive sur les enjeux de main-d’œuvre dans les firmes d’architecture. L’étude ainsi que la rediffusion du webinaire sont maintenant disponibles.

Des difficultés à recruter des architectes et des technologues

Le Québec connait depuis quelques années un contexte d’effervescence du marché du travail dans le secteur de la construction. Malgré les incertitudes économiques liées au contexte mondial de pandémie, ce secteur continuera vraisemblablement d’être un moteur de l’économie québécoise, comme l’illustre l’ambitieux Plan québécois des infrastructures. Si les enjeux de main-d’œuvre sont relativement bien documentés pour les entreprises de construction, les données concernant les firmes de services en architecture sont plus rares. L’AAPPQ a donc confié le mandat à MCE Conseils de réaliser une étude pour évaluer les besoins en matière de main-d’œuvre des bureaux d’architecture, ainsi que les enjeux qu’ils rencontrent.

Les principales conclusions montrent notamment qu’à court terme, les postes d’architectes ainsi que de techniciens et technologues en architecture sont et seront difficiles à combler. Cette situation engendre notamment une pression à la hausse sur les salaires. Si recourir à des travailleurs formés en dehors du Québec est envisageable pour combler ce manque, ce n’est pas une solution idéale pour les besoins urgents, car une mise à niveau est généralement nécessaire pour que cette main-d’œuvre soit compétitive ; les pratiques, techniques de construction et les rôles des professionnels variant souvent d’une juridiction à une autre.

Cette étude présente en détail les enjeux de recrutement de main-d’œuvre dans les firmes par catégorie de postes et taille d’entreprise, et permet également d’évaluer les besoins de personnel dans les deux prochaines années. »


Bref, le marché en est présentement un à la faveur des employés ce qui doit amener à une profonde introspection de nos méthodes actuelles d’octroi, d’attribution et de mise en oeuvre des services d’architecture.

Nous espérons sincèrement que la question sera abordée de manière plus officielle lors d’un forum ou d’un colloque pour que le débat puisse s’extérioriser des réseaux sociaux afin d’amener des réflexions ouvertes et surtout, des solutions concrètes.

Cet article Dossier « Vers une pénurie d’architectes au Québec?? » + Étude de l’AAPPQ est apparu en premier sur Kollectif.

Appel de qualification 2021 | Aménagement temporaire et transitoire de l’espace public

Nouvelle :

« 18 février 2021

Le Bureau du design lance, pour une deuxième année, un appel de qualification auprès du milieu professionnel de toutes les disciplines du design et de l’architecture afin de constituer un bassin d’équipes pluridisciplinaires, préqualifiées en vue d’éventuels appels d’offres et mandats de services professionnels pour des projets d’aménagement transitoire ou temporaire du domaine public au cours de l’année 2021.

Objet
Au printemps 2020 et dans les mois qui ont suivi, la pandémie de COVID-19 a incité les villes à repenser l’aménagement et l’occupation de l’espace public ainsi que le rôle des commerces et services de proximité à l’échelle des quartiers, appelant à concevoir des solutions créatives et innovantes pour faire face aux contraintes sanitaires. Plusieurs arrondissements et services de la Ville de Montréal ont misé sur des stratégies d’aménagement temporaire ou transitoire pour répondre aux besoins des citoyens, par exemple dans le cadre de la piétonnisation de certaines artères commerciales, de l’implantation de terrasses urbaines mutualisées sur le domaine public ou de l’aménagement d’autres dispositifs laissant une part plus grande aux piétons, à la déambulation et à l’animation du domaine public.

Cette année encore, la capacité à offrir un cadre convivial, attractif et sécuritaire sur l’ensemble du territoire constitue un enjeu crucial de santé publique et de vitalité sociale, économique et culturelle. Dans les prochains mois, plusieurs projets seront à déployer pour adapter l’espace public en vue de la saison estivale à venir. La Ville favorise la participation de designers et la pluridisciplinarité au sein de ces projets, dans le but de concevoir et de réaliser des interventions durables, innovantes et de qualité.

Le bassin d’équipes de design pluridisciplinaires constitué au terme de cet appel de qualification sera mis à la disposition des arrondissements et services municipaux et de certains partenaires de la Ville de Montréal afin de les accompagner dans la conception et la réalisation de tels projets. Les mandats à octroyer pourraient viser, selon le cas, des services professionnels de design (conception) ou des services clés en main (conception et réalisation).

Par cet appel, la Ville de Montréal met en œuvre ses engagements pris à travers l’adoption de l’Agenda montréalais 2030 pour la qualité et l’exemplarité en design et en architecture en mettant à profit la créativité et la force d’innovation des designers et des architectes montréalais et en faisant de ces derniers des alliés de la qualité et de la résilience de nos milieux de vie, en plus de les faire contribuer à la relance économique de Montréal, ville UNESCO de design. »

Date limite pour le dépôt d’une candidature : lundi 8 mars 2021 à minuit.

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Bureau du design de la Ville de Montréal…

Cet article Appel de qualification 2021 | Aménagement temporaire et transitoire de l’espace public est apparu en premier sur Kollectif.

Appel à manifestation d’intérêt | Membres de jurys et de panels de design, conseiller(-ère)s professionnel(le)s

Nouvelle :

« 18 février 2021

Contribuez à la qualité en design et en architecture de Montréal

L’architecture, le design et la qualité des milieux de vie sont au cœur de vos préoccupations? Vous êtes convaincu(e) de l’apport que ces disciplines peuvent avoir sur la santé et le bien-être des gens et de la ville, de même que sur la protection et l’amélioration de celle-ci? Vous souhaitez contribuer, avec les équipes de la Ville de Montréal, au développement de projets de qualité?

La Ville de Montréal lance cet appel à manifestation d’intérêt afin de constituer un bassin de professionnel(le)s qualifié(e)s, prêt(e)s à partager et mettre leur expertise et leurs compétences au service de la qualité des projets, soit à titre de membres de jurys et de panels de design (comités consultatifs) ou comme conseiller(-ère)s professionnel(le)s pour la mise en œuvre de concours, d’ateliers et de panels de design.

Objet
En décembre 2019, la Ville de Montréal adoptait l’Agenda montréalais 2030 pour la qualité et l’exemplarité en design et en architecture. Au cœur de la mise en œuvre de cet agenda se trouve la mise en place de processus qui stimulent la qualité tels que les concours, les ateliers et les panels de design. Ces processus accompagnent la réalisation de projets divers tels que la construction ou la rénovation d’édifices, l’aménagement de parcs et de places publiques, la réalisation de mobiliers urbains ou d’installations publiques temporaires ainsi que la mise en œuvre d’infrastructures durables. Tous ces types de projets contribuent à la bonification du cadre de vie par leur influence positive sur les gens qui y passent, y travaillent ou y mènent leur vie.

En réponse à la diversité des projets et à leur contexte de réalisation, la réussite des processus de qualité en design repose sur l’expertise et la diversité des points de vue exprimés par les personnes qui y contribuent. À cette fin, le Bureau du design de la Ville de Montréal souhaite la participation d’une variété d’acteurs de l’écosystème créatif. Le bassin d’expert(e)s issu de cet appel à manifestation d’intérêt constituera une banque de personnes ressources de toutes les disciplines de l’aménagement et du design, des praticien(ne)s autant que des théoricien(ne)s, dont le travail a un impact sur les milieux de vie montréalais. En offrant un éventail de provenances, de ressources et de formations, nous pourrons ainsi mieux refléter la multitude de points de vue qui sont à considérer dans les projets de développement, construction, aménagement et création.

Deux bassins de candidat(e)s seront constitués :

Date limite pour soumettre une candidature pour l’un ou l’autre des deux volets : lundi 8 mars 2021 à minuit.

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Bureau du design de la Ville de Montréal…

Cet article Appel à manifestation d’intérêt | Membres de jurys et de panels de design, conseiller(-ère)s professionnel(le)s est apparu en premier sur Kollectif.

Call for entries | 2021 Canadian Interiors Best of Canada Awards competition

News : 

« Celebrating 24 years, Canadian Interiors has sponsored an annual national interior design awards program. It is Canada’s only design competition focusing on interior design projects and products without regard to size, budget or location. Submissions are welcome from interior designers, architects, landscape architects, decorators, crafts persons and design students.

Stay healthy, stay safe, and we look forward to seeing your best work entered in the competition!

Questions? Please contact Laura Moffatt, at 416-441-2085 ext. 104 or at lmoffatt@iqbusinessmedia.com


IMPORTANT DATES FOR THE 2021 CANADIAN INTERIORS BEST OF CANADA

  • February 1, 2021: Competition opens.
  • May 6, 2021 @ 11:59 pm: Submission deadline.

Prizes

All winners will be published in the Awards issue of Canadian Interiors in July, with the Project of the Year winner featured on the cover of the Awards issue.

The Judges’ Pick winner of the Products category will receive a trip package (incl. flight + hotel) to Paris, France to attend Maison+Objet as a VIP (date to be confirmed), courtesy of Maison+Objet (and will be notified far in advance of the Awards issue being released).

Eligibility

Projects must have been completed between May, 2019 and April, 2021. The project must be either located in Canada, or an international project where a member of the design team is a Canadian citizen or permanent resident.

Products must be physically prototyped; or if in production must have been launched in the market in the same timeframe as stated above.

Any false representation therein will invalidate the submission and a refund will not be given. »

To continue reading…


To visit the Canadian Interiors Magazine website…

Cet article Call for entries | 2021 Canadian Interiors Best of Canada Awards competition est apparu en premier sur Kollectif.

« Comment récompenser et punir » | Parution d’un guide tactique et plaisant pour de meilleurs prix d’architecture

Nouvelle :

« Le CCA est ravi d’annoncer la parution de Comment récompenser et punir, un guide tactique et plaisant qui vise à donner des pistes d’action face au système de prix architecturaux. La publication s’inscrit dans le cadre de la troisième édition de la série de résidences « Comment » du CCA, sous la direction de Lev Bratishenko (Conservateur, Public), en collaboration avec l’auteur et éditeur George Kafka. Ceux-ci se sont donné pour mission d’explorer la façon dont fonctionnent réellement les prix d’architecture et la manière dont ils définissent les valeurs architecturales et disciplinent la discipline.

À la suite d’un appel à contributions ouvert, qui a permis de recueillir 56 candidatures de 20 pays différents, le CCA a invité huit philosophes de l’architecture à se joindre à distance à la résidence en janvier : Anna Hentschel (Berlin, Allemagne), Emilienne Fernande Bodo (Munich, Allemagne), Shayari de Silva (Colombo, Sri Lanka), Francisco Moura Veiga (Bâle, Suisse), Tomà Berlanda (Le Cap, Afrique du Sud), Monica Hutton (Toronto, Canada), Ioana Lupascu (Rotterdam, Pays-Bas) et Stephen Parnell (Newcastle, Royaume-Uni).

Le groupe a réalisé des entretiens avec des personnes occupant différents rôles au sein du système de prix et a analysé ceux-ci grâce à des renseignements accessibles au public. Leurs recherches se sont étendues sur plus de 40 heures de discussions vidéo, y compris 11 heures d’entretiens, 59 pages de notes comprenant plus de 18 000 mots, ainsi qu’un chiffrier recensant plus de 400 prix d’architecture. La publication qui en est tirée comprend une ligne d’assistance téléphonique, une série de cartes « Joker » à télécharger, la découverte d’un prix qui fuit la publicité, ainsi qu’une analyse des organismes qui émettent les différentes distinctions. Parmi les personnes interviewées, on retrouve Amanda Baillieu, Daniel Lobo, Diane Gray, Eleanor Beaumont, Gloria Cabral, Hanif Kara, Joseph Henry, Kate Goodwin, Katty Law, Manon Mollard, Moises Puente et Tony Chapman.

« Avec la crise qui secoue autant la technocratie que le néolibéralisme, les contradictions inhérentes au système de récompenses actuel reflètent un conflit plus vaste concernant la façon dont il convient de définir la valeur : sur une base économique ou humaine. Il peut être difficile de reconnaître notre impulsion sous-jacente à évaluer les autres, ou encore d’imaginer à quoi d’autre peuvent servir les prix. Nous avons tenté de faciliter la tâche avec ce guide. »

Le guide est désormais disponible en ligne en anglais et en français.

« Comment » est une série de résidences annuelles présentées par le commissaire Lev Bratishenko (Conservateur, Public) avec un complice invité pour chaque épisode, qui réunit de petites équipes au CCA en vue de produire un nouvel outil – physique, numérique ou autre – et de répondre rapidement à une occasion ou à un besoin précis. « Comment récompenser et punir » suit Comment ne pas faire un magazine d’architecture (2018), codirigé avec l’architecte et auteur Douglas Murphy, et Comment ébranler le public (2019), codirigé avec l’architecte et commissaire indépendante Mariana Pestana. »

Pour consulter le guide…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Cet article « Comment récompenser et punir » | Parution d’un guide tactique et plaisant pour de meilleurs prix d’architecture est apparu en premier sur Kollectif.

RSS College Art Association

RSS inside higher ed architecture

RSS inside higher ed: outside architecture